Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

5 prédictions sur les chaînes d’approvisionnement mondiales en 2021

[Point de vue] Par Tradeshift

Alors que 2020 s’est achevée avec des perturbations sans précédent, voici les cinq prédictions de Tradeshift sur les défis que les organisations devront relever pour remodeler les chaînes d'approvisionnement et renforcer leur résilience à long terme

  1. La fin du papier au profit du digital

Les restrictions ont révélé les défis et les inefficacités qui découlent des processus obsolètes basés sur le papier et sur lesquels la plupart des relations acheteurs et fournisseurs s'appuyaient avant la crise du COVID. Les organisations qui n'ont pas encore numérisé ces processus placeront cette transition en tête de liste des priorités pour 2021.

La numérisation de la connexion entre acheteurs et vendeurs jouera un rôle de premier plan en aidant les entreprises à renforcer leur résilience aux chocs futurs, en permettant une cartographie des risques plus efficace et en donnant aux organisations une plus grande flexibilité pour identifier et intégrer des fournisseurs alternatifs si un maillon clé de la chaîne venait à être mis sous pression.

  1. Des chaînes d'approvisionnement diversifiées aideront à renforcer la résilience

Même avant la crise du COVID, les entreprises se rendaient compte qu'elles avaient besoin d'options dans leurs chaînes d'approvisionnement pour résister à différentes tensions (commerciales, géopolitiques, environnementales). La pandémie a simplement cristallisé ces défis et leur a donné plus d'urgence.

Les entreprises qui ont généralement recours à des fournisseurs uniques pour les composants clés de leurs offres chercheront à répartir le risque sur plusieurs fournisseurs situés à différents endroits. Cela ajoutera un certain coût au produit, car cette organisation transformera les modèles commerciaux et limitera les effets d’achat en gros.

Les organisations devront déterminer si elles absorbent le coût de la résilience, le répercutent sur le client ou recherchent d'autres moyens pour augmenter l'efficacité, par exemple en utilisant l'automatisation et d'autres technologies, y compris l'impression 3D.

  1. Les entreprises chercheront de nouvelles façons de renforcer la résilience financière dans la chaîne d'approvisionnement

Assurer la résilience financière de la chaîne d'approvisionnement sera primordial en 2021. La vaccination à venir pour le COVID ne conduira pas à une réouverture complète de l'économie avant le second semestre 2021 et les effets de 2020 se feront sentir pour longtemps.

Les entreprises ont de plus en plus allongé les délais de paiement et les sources de crédit pour les entreprises sont devenues plus tendues. Comme nous l'avons vu lors de la crise financière de 2008, cela entraînera des défaillances dans la chaîne d'approvisionnement et des perturbations de la chaîne d'approvisionnement.

La mesure pratique la plus importante que les entreprises peuvent prendre en 2021 est d'assurer la résilience financière de leur chaîne d'approvisionnement grâce au digital (nouvelles générations de solutions de paiement anticipé, approches de paiement anticipé de nouvelle génération pour les chaînes d'approvisionnement numériques, etc.).

  1. Les chaînes d'approvisionnement seront examinées de près par les régulateurs

Le Covid a mis en avant la façon dont un pic soudain de la demande pour certains produits peut entraîner des pratiques déloyales et des abus. Les gouvernements doivent assumer une partie de la responsabilité de l'épuisement des stocks d'équipement. Tout aussi choquant était cependant le profit généralisé qui se déroulait, des masques au désinfectant pour les mains.

Les régulateurs vont adopter une position plus ferme pour se protéger contre ce type de « prix abusif » et des restrictions plus formelles pour empêcher les fournisseurs de violer les accords commerciaux existants afin de vendre des équipements vitaux ou stratégiques au plus offrant. Rares sont ceux qui diront que la réglementation n’a pas de rôle à jouer pour garantir des conditions de concurrence équitables.

  1. La Chine se dissociera de plus en plus du « monde occidental »

Nous avons tendance en Occident à parler d'un découplage avec la Chine, mais nous oublions que la Chine s’éloigne également de nous. Cela signifie une concentration accrue sur l'économie nationale et les partenaires commerciaux locaux, tandis que l'Occident devient un partenaire commercial moins pertinent.

La Chine sera davantage tournée vers d'autres pays et régions. Le couplage le plus fort portera sur la technologie et les infrastructures ainsi que d'un point de vue économique. De nombreuses entreprises « occidentales » ne peuvent ignorer le marché chinois et devront suivre et accepter les normes chinoises. Au final, les entreprises et les pays devront accepter deux ensembles de normes - des normes influencées par la Chine et des normes occidentales.


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire