Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

5 raisons pour lesquelles le C19 perturbe les chaînes d’approvisionnement et comment les entreprises peuvent réagir

Bruno-Laborie-TRADESHIFT

Avis d'expert par Bruno Laborie chez Tradeshift

L'épidémie de COVID-19 perturbe considérablement les chaînes d'approvisionnement mondiales. Selon un rapport de Dun & Bradstreet, 938 des sociétés Fortune 1000 ont un fournisseur de niveau 1 ou de niveau 2 qui a été affecté par le virus.

La propagation de l’épidémie se poursuit dans le monde entier, entraînant des pénuries de main-d'œuvre et des restrictions de voyage qui perturbent davantage les chaînes d'approvisionnement des entreprises.

Différentes perturbations, même impact sur la chaîne d'approvisionnement

Alors que personne n'aurait pu prédire l'ampleur, la vitesse, la gravité ou le moment de l'épidémie, les entreprises pourraient-elles être mieux préparées à faire face aux conséquences ? Ce n'est pas la première fois qu'elles sont confrontées à une interruption de la chaîne d'approvisionnement. L'épidémie de COVID-19 a sans doute plus d'impact, car elle n'a pas seulement créé des obstacles, elle a complètement arrêté la production, ce que de nombreuses chaînes d'approvisionnement ne peuvent pas absorber. Mais les raisons pour lesquelles les entreprises ont du mal à faire face aux retombées sont les mêmes : les chaînes d'approvisionnement sont fragiles.

Il y a cinq raisons principales à cela :

  • Niveaux d'inventaire réduits : la fabrication juste à temps permet aux entreprises d'augmenter leur efficacité et de réduire le coût de leur chaîne d'approvisionnement, mais elle expose les chaînes d'approvisionnement aux chocs soudains et aux pénuries d'approvisionnement.
  • Chaînes d'approvisionnement rigides : ce ne serait pas un problème si les entreprises exploitaient des chaînes d'approvisionnement flexibles. De cette façon, elles pourraient transférer des volumes de commandes à d'autres fournisseurs en période de crise. Cependant, très peu d'entreprises le font, ce qui les empêche de se connecter à d'autres fournisseurs en cas de chocs soudains sur leur chaîne d'approvisionnement.
  • Gestion manuelle de la chaîne d'approvisionnement : l'une des principales raisons pour lesquelles les chaînes d'approvisionnement sont rigides est qu'elles sont gérées manuellement. La modification des commandes ou le changement de fournisseur est un processus long et complexe.
  • Manque de transparence de la chaîne d'approvisionnement : les entreprises ignorent souvent ce qui se passe dans leur chaîne d'approvisionnement au-delà du premier niveau, de sorte qu'elles ne sont pas en mesure de savoir où les menaces pesant sur la capacité de production existent. Et cela rend presque impossible la gestion proactive d'une situation comme l'épidémie de COVID-19.
  • Centres de production consolidés : la mondialisation des chaînes d'approvisionnement a conduit au développement de zones de production spécialisées : villes ou pays. Celles-ci ont contribué à garantir un approvisionnement abondant en composants clés de la chaîne d'approvisionnement et à abaisser le coût global de l'approvisionnement. Pourtant, bien que cela soit bénéfique en temps normal, cela peut entraîner des problèmes en cas de perturbation.

Résoudre les perturbations avec des chaînes d'approvisionnement dynamiques

Alors, comment les entreprises peuvent-elles mieux se préparer aux périodes de perturbation de la chaîne d'approvisionnement ? La solution est de construire des chaînes d’approvisionnement basées sur le concept de résistance. Les chaînes d'approvisionnement résistantes ne sont pas seulement solides, elles sont malléables pour garantir qu'elles continuent de fonctionner, quelle que soit la perturbation. Mais, plus important encore, elles ne survivent pas seulement à la perturbation, elles s’améliorent grâce à elle.

Pour y arriver, les entreprises doivent passer au numérique. Il n'y a aucune chance de construire une chaîne d'approvisionnement robuste, et encore moins une chaîne résistante, lorsque les acheteurs et les vendeurs ne sont pas connectés numériquement.

L'établissement de cette connexion numérique est l'élément fondamental de la construction d'une chaîne d'approvisionnement résistante. Une fois que cela se produit, toutes les parties peuvent bénéficier d'un accès simplifié aux données. Cela mettra en évidence ce qui se passe dans la chaîne d'approvisionnement. Les décideurs peuvent repérer des points de défaillance et faire des choix éclairés sur la façon de gérer toute interruption.

L'établissement de cette base numérique est également la condition préalable à l'application des outils qui donnent vie à la théorie d'une chaîne d'approvisionnement résistante. Prenez l'IA, par exemple. Elle peut analyser les données d'un éventail de sources publiques et propriétaires pour tirer des leçons des périodes de perturbation précédentes et suggérer ce que les acteurs de la chaîne d'approvisionnement peuvent faire pour relever les défis à venir.

Est-il temps de repenser la structure des chaînes d'approvisionnement mondiales ?

Lorsque le COVID-19 sera maîtrisé, nous pourrons pousser un soupir de soulagement collectif, mais nous devrons nous préparer à de nouvelles épreuves. En effet, la chaîne d'approvisionnement devient le plus grand risque d'une entreprise en période de perturbation. Mais en la rendant résistante, elle peut devenir sa plus grande force.

La question se pose également de savoir si les chaînes d'approvisionnement mondiales doivent être repensées plus largement. Les centres de production consolidés sont-ils une bonne idée ? La technologie crée-t-elle une opportunité de construire une structure d'approvisionnement mondiale alternative et plus durable ?

Il n'y a pas de réponse évidente à ces questions. Mais alors que les entreprises cherchent à ajuster leurs propres chaînes d'approvisionnement, il pourrait également être utile que tous les acteurs se réunissent pour voir s'il existe un meilleur moyen de structurer la chaîne d'approvisionnement mondiale pour la rendre également résistante.


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire