Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

WEBXL 4.2 : Solvabilité II en ligne de mire

office

L'éditeur de logiciels à destination des professionnels de l’assurance et de la réassurance dévoile la version 4.2 de son logiciel WebXL, disponible en cloud et sur-site. Cette nouvelle version améliore davantage le traitement de l’ensemble des opérations de réassurance tout en intégrant des fonctionnalités optimisées pour la gestion des run-off, la production d'états règlementaires, ainsi qu'un nouveau module dédié à la gestion des lettres de crédit.

La Directive européenne Solvabilité II, entrée en vigueur le 1er janvier 2016, a créé de nouvelles opportunités d’acquisitions de portefeuilles sur le marché du run-off, autrement dit la gestion des passifs. En effet, le run-off consiste à gérer les sinistres survenus et potentiels des compagnies d'assurance ayant cessé de souscrire des polices dans une ou plusieurs branches.

Sur l’année 2018, le montant total de contrats de run-off gérés par les assureurs et réassureurs non vie s'élève à 382 milliards d’euros, dont plus 90 % se concentre aux Etats-Unis et en Europe. Ces contrats ne produisant plus aucune prime, le marché du run-off continue de se développer et de se restructurer avec une croissance moyenne de 4 % par an (soit près de 27 % d’augmentation depuis 2011) et génère de véritables besoins chez les professionnels de systèmes de réassurance. « Ces organisations, contraintes par le renforcement de la règlementation en réassurance et l’accélération des marchés, avancent à un rythme toujours plus assidu dans le but de rester performantes et proactives aux nouveaux process et technologies qui s’offrent à elles. », ajoute Julien Victor, Directeur Général d'Effisoft.

Solvabilité II et la réassurance

Pour répondre aux exigences liées à la conformité règlementaire, les assureurs et réassureurs sont donc contraints de se séparer des portefeuilles sur les secteurs d’activités dits « non cœur de métier ». Comme le précise Julien Victor : « Le run-off constitue une problématique très importante, notamment pour les branches d’assurance à déroulement long (responsabilité civile, décennale...), il s’agit en effet des activités gérées en extinction où se trouvent des contrats fermés sur lesquels il peut y avoir encore des sinistres ouverts. »

Pour faire face au développement de ces nombreuses opérations de run-off, la nouvelle version de WebXL se dote de fonctionnalités qui permettent aux gestionnaires d’optimiser leurs processus de gestion en quelques clics.

Parmi les autres évolutions liées à la conformité réglementaire, WebXL 4.2 améliore encore ses fonctionnalités liées à l’automatisation de la génération des états réglementaires de réassurance.

De l’usine logicielle au cloud

La version 4.2 de WebXL, plus simple et plus efficace, a été développée au sein de la nouvelle usine logicielle d’Effisoft. Un concept qui permet de découper l'organisation en profitant d’une innovation collective afin d’industrialiser les développements avec de nouvelles méthodes et de nouveaux outils. La version 4.2 de WebXL est aujourd'hui la première solution cloud de gestion de la réassurance. Les avantages côté client sont nombreux, libérant celui-ci de toutes les contraintes techniques liées à l'installation ou l'infrastructure.

Nouveau module, nouveaux imports

Un nouveau module de lettres de crédit vient également enrichir la solution WebXL. Grâce à lui, le réassureur peut suivre l’ensemble des lettres de crédit en cours auprès de la banque, surveiller les montants à provisionner par la cédante et ré-estimer ces lettres de crédit pour couvrir les provisions en cas d’écarts rencontrés.

WebXL continue de s’enrichir progressivement d’une série d’imports standards favorisant l’intégration simplifiée du logiciel avec les autres applications clients. Les imports standards disponibles dans la version 4.2 concernent les données de primes, commissions et courtage.

« WebXL est le fruit de 20 ans d’investissements dédiés à la conception et au développement de la solution la plus complète en matière de gestion des opérations de réassurance. Nous constatons une croissance de 20 % de nos équipes consacrées à la R&D et la modernisation de notre usine logicielle. » conclut Julien Victor.


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire