Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

Consolidation et IFRS 16 : Nexity choisit Viareport

calculator

La fintech française de référence des solutions de reporting financier et de consolidation en mode SaaS à destination des ETI et des experts-comptables répond aux attentes de Nexity en lui proposant une solution lui permettant de mener à bien ses obligations réglementaires en matière de consolidation des contrats de location de l’ensemble de ses filiales.

Nexity est le premier groupe immobilier français intervenant sur l’ensemble des métiers de la promotion et des services immobiliers (immobilier résidentiel, immobilier d’entreprise, services immobiliers aux particuliers et services immobiliers aux entreprises, réseaux et relation client, ensemblier urbain).

Dès 2017, Nexity a entamé des réflexions afin de trouver une solution simple, rapide à déployer et qui réponde à la norme IFRS 16. Comptant parmi les clients historiques de Viareport sur des sujets relatifs à la TMA, Nexity a choisi Lease après une mise en concurrence des solutions existantes.

Les besoins de Nexity qui ont amené Laurent CROCHET, Responsable Consolidation du groupe, à choisir Lease sont :

  • La recherche d’une solution pour centraliser les contrats de location de l’ensemble de nos filiales.
  • La recherche d’un outil pour effectuer les calculs financiers nécessaires pour répondre à la norme IFRS 16.
  • La simplification de la procédure.

« Nous avions besoin d’un outil permettant l’intégration de nombreux contrats, puis le transfert automatique des données retraitées vers notre outil de consolidation » explique Laurent CROCHET. « Il était beaucoup trop compliqué de faire cela par nous-mêmes. »

Le projet a démarré avec un accès en Cloud à la solution Lease suivie des phases de formation et de chargement de la base de données des contrats par l’ensemble des filiales. À partir de cet import, les phases de simulation et de validation des calculs issues de l’outil ont permis d’obtenir les chiffres publiés.

Cette phase de tests a permis de respecter les obligations relatives en livrant une estimation des impacts IFRS dans les comptes publiés. La dernière étape du projet a été la mise en place de la fonction d’export, c’est-à-dire le transfert automatique des données Lease vers l’outil SAP FC.

« C’est vraiment dans le cadre de nos obligations de communication financière que le bénéfice est perçu » poursuit Laurent CROCHET. « Nous n’aurions jamais pu gérer un tel volume de contrats sur Excel ou en interne, compte tenu entre autres de la complexité des calculs. De plus, l’enjeu sur les questions techniques liées au volume et l’import de gros fichiers est primordial. »


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire