Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

Le digital : le nouvel allié des associations

Par Emmanuel Gonzalez, Directeur de Ixcys

Le monde associatif et du bénévolat est un secteur très dynamique qui ne cesse de grandir chaque année. Dans ce contexte, en France, on estime à plus d’un million le nombre d’associations actives. Ce chiffre met en lumière le dynamisme du secteur et le rôle actif joué par le tissu associatif. Un autre élément à évoquer tient également à l’organisation de ces associations qui sont des créateurs d’emplois et qui affichent un budget cumulé de plusieurs dizaines de milliards d’euros.

Une évolution qui impose une gestion professionnelle

Il est important de noter que nombre d’associations bénéficient d’organisations internes qui reposent sur le bénévolat. En ce sens, les fonctions occupées par les membres du bureau ne reflètent pas toujours leurs compétences premières. Ce point de vigilance est une donnée à prendre en compte et plus particulièrement pour les fonctions exécutives comme Trésorier ou Président.

Le numérique au centre des processus de gouvernance

Comme dans de nombreux secteurs, le digital vient également bouleverser le mode de fonctionnement des associations et offrir de nouvelles opportunités permettant d’accéder à des gains opérationnels multiples. Il y a bien sûr les nouveaux projets « visibles » comme la contractualisation électronique, mais ce n’est pas tout. En effet, la principale révolution du secteur tient à la mise en place d’outils de gestion permettant notamment de piloter le bon fonctionnement de l’association.

Il est alors possible d’évoquer les sujets liés par exemple à la finance qui sont du ressort du trésorier qui n’est pas nécessairement un DAF et qui ne bénéficie pas de solides compétences financières. Tout l’enjeu est donc de lui permettre d’accéder au travers d’outils métiers à un logiciel lui permettant de mener à bien sa mission tout en respectant scrupuleusement les dispositions en vigueur. C’est précisément à ce stade que le recours à des solutions de gestion métier (ERP et GED) est une donnée centrale.

Une association n’est pas une entreprise traditionnelle

Le respect des spécificités métiers des associations est une donnée stratégique. Cet élément semble désormais avoir été intégré et commence à faire émerger des solutions dédiées à ce secteur. Les membres du bureau peuvent ainsi se concentrer sur des aspects métiers plus opérationnels et planifier de nouvelles campagnes, mieux communiquer avec les adhérents. Les associations gagnent alors en agilité, en qualité de service et peuvent simplifier considérablement l’intégralité de leurs activités de gestion courante.

Le digital leur permet ainsi de se moderniser et de se concentrer sur leur vocation.


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire