Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

Dette Technique d\’Architecture (21 Juin par Inspearit)

Les changements technologiques sont une des raisons de l\'évolution des systèmes. Citons par exemple, le transfert physique d\'un centre de données; le remplacement des infrastructures pour supporter la migration vers CORBA; la migration d’une architecture client serveur vers du SOA; le remplacement d’un hardware nécessitant des mises à jour logiciel. À haut niveau, les objectifs de telles évolutions sont faciles à décrire. À l’opposé, si l’objectif final est clair, les principales exigences d’architecture qui guident les évolutions sont souvent peu prises en compte. Au mieux elles sont assimilées aux contraintes d’évolutivité et/ou de maintenabilité. Le manque d\'attention porté à l’architecture lors des évolutions conduit souvent à des conflits de priorités : soit continuer à livrer de nouvelles fonctions, soit se concentrer sur les besoins liés à l’évolution, et particulièrement trouver un bon compromis entre commercialisation rapide et qualité.

Ce processus d\'évolution peut être mieux géré si la dette technique sous-jacente et la formalisation de l\'impact des modifications sont comprises. La dette technique est un concept de construction opportuniste à court terme créant une situation technique où le même travail coûtera plus cher à exécuter à long terme.

Dans sa présentation, Ipek montrera comment la dette technique d’architecture peut être une pratique aidant à la gestion des évolutions système. Elle se concentrera sur comment rendre cette dette visible, comprendre les modifications, et l\'impact du changement en différenciant la dette technique d’architecture de la dette liée à la qualité du code au travers d’exemples pratiques.

Inscriptions : http://www.inspearit.fr/fr/evenements/21-juin-2012-la-dette-technique-d-architecture/


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire